Arrivé Bellanné


Carte d’identité Arrivé Bellanné

Métiers : Nutrition animale (ruminants, lapins, porcs, canards et pigeons).

Production : 46 salariés – 175 000 T d’aliment du bétail.

Zone géographique : siège et site de production à Nueil les Aubiers (Deux-Sèvres)
Pays de la Loire et Poitou Charente.

Adresse : 22 Rue des Platanes, 79250 Nueil-les-Aubiers.

Téléphone : 05 49 81 25 25.

Témoignages d’éleveurs

Bovin Lait

Denis PINEAU, éleveur laitier et
Jean-François FONTENEAU, technicien ARRIVE BELLANNE.

Denis PINEAU, GAEC Pineau, 50 vaches laitières Normandes (50%) et Prim’Holstein (50 %), La Poitevinière (Maine-et-Loire).

« Notre exploitation est engagée dans la démarche Bleu Blanc Cœur (BBC) depuis 2 ans. Jean-François nous a proposé l’année dernière un aliment à base de graines de lin extrudées et de granulés de sainfoin pour garantir les résultats sur le profil en acide gras de notre lait. »
La laiterie de Mr PINEAU commercialise du lait UHT à valeur ajoutée de part le profil en en oméga 3 et 6 du lait qu’il collecte. 29 éleveurs sont concernés par cette démarche BBC. « Depuis que l’on utilise cet aliment on a toujours rempli les critères de profils en acide gras du lait. On a toujours eu la prime des 14 €/1000L. Sincèrement, on a pas eu d’inquiétude sur nos résultats de qualité du lait, ça fonctionne bien. »
« Par rapport à avant, l’urée dans le lait a vraiment descendue. Habituellement en ration hivernale, on tournait à plus de 300 mg/L. Alors qu’on est resté à 240 tout l’hiver en maintenant une bonne production (26 kg/VL/j) et plus de TP. On a même due vendre 3 vaches en fin d’hiver. »

Jean-François FONTENEAU, technicien ARRIVE BELLANNE.

« Initialement dans notre conseil, nous préconisions le granulé de sainfoin dans nos aliments surtout dans une idée de valorisation de l’azote soluble, notamment au pâturage, de part sa teneur en tanins condensés. Mais l’une des autres vertus du sainfoin est d’améliorer le transfert en oméga 3 dans les produits animaux. On a donc fait l’essai avec Denis PINEAU et c’est plutôt concluant! »

Chèvre laitière

Michel et Laurence PROUST, éleveurs de chèvres laitières et
Geoffroy CORNU, technicien ARRIVE BELLANNE.

Michel et Laurence PROUST, EARL du Cabriolait, 240 chèvres laitières de race Saanen, Nueil-sous-Faye (Deux-Sèvres).

« L’utilisation du sainfoin est partie du fait que j’ai lu des articles sur les vertus thérapeutiques du granulé de sainfoin. Du coup j’en ai parlé à Geoffroy et on est parti sur le LuzaSainfoin (aliment contenant le granulé de sainfoin Multifolia). Michel PROUST utilise du foin de luzerne dans ses rations et il complémentait auparavant son troupeau avec de la luzerne déshydratée. Il souhaitait diversifier les sources de protéines dans sa ration. Il ajoute : « je n’aurais eu que du granulé de sainfoin pur à la place de la luzerne déshydratée, ça m’allait aussi bien car avec la luzerne je faisais double utilisation. »
« Le sainfoin a des effets santé et en plus il a un effet sécurisant sur la ration avec sa teneur en cellulose digestible, que je trouve très intéressants. On est a 2,1 kg de concentrés pour 1250 – 1300 litres de lait par chèvre alors que certains éleveurs vont être à 1,6 – 1,7 kg de concentrés pour 800 litres par chèvre. »
« Avec le sainfoin on maintient les performances et on améliore les persistances en lactation tout en diversifiant la ration. »
« Je pense que l’année prochaine on augmentera la proportion de sainfoin dans l’aliment. »

Geoffroy CORNU, technicien ARRIVE BELLANNE.

« Le sainfoin a été ajouté à l’aliment avec plusieurs finalités : diversification des sources de protéines par rapport à la luzerne (fourrage principal), les tannins condensés pour tanner et valoriser la protéines, la cellulose digestible et la teneur en sucres qui permet un petit plus pour le dopage de la production. »
Geoffroy CORNU ajoute que le granulé de sainfoin Multifolia participe au maintien de la persistance en lactation des chèvres : « Les chèvres démarrent à 4L – 4,5L et elles font ça quasiment toutes leurs lactations. »
« La chèvre c’est une formule 1 sur le plan métabolique, et utiliser le sainfoin permet de sécuriser la digestion des animaux. »

Guillaume JOLY et Laeticia CAILLEAU, EARL de l’Aubrière, 550 chèvres de race Alpine, Yzernay (Maine-et-Loire).

« Auparavant on utilisait des granulés de luzerne pour complémenter les chèvres. Avec l’ajout de granulés de sainfoin, on s’est rendu compte que c’était pas mal : un meilleur état général des chèvres (meilleur poil et elles se maintiennent mieux en état), plus de taux. Et cela sans rien changer d’autres à nos pratiques. »
« Le taux d’urée dans le lait a baissé de plus de 200 mg/L, maintenant on est au alentours de 400 – 450 alors qu’il y a 2 ans et demi on était à 600 – 620. »

Jean-François FONTENEAU, technicien ARRIVE BELLANNE.

« L’objectif avec l’introduction du sainfoin dans la ration était de valoriser les enrubannés et les foins de légumineuses de qualité en protégeant les protéines des fourrages, c’est-à-dire en valorisant de manière plus efficace les protéines produites sur l’exploitation. »